Les écoles de combat – deux styles, deux philosophies

Comme on le découvre dès le premier épisode des Héritiers de Lusilière, chaque pays des Territoires a sa propre école de combat.Certains membres de l’élite, comme le personnage de Zaram, sont parfois formés à plusieurs styles, mais leurs maîtres ne sont pas aussi bons que ceux qui enseignent le style « local ».

Fyrzam Del, la force défensive

L’école de Fyrzam Del a été fondée par le prince Ygried il y a environ mille ans. Cette école de combat est à l’image du prince : exigeante et rigoureuse.  C’est le style le plus difficile à maitriser et il requiert un parfait contrôle du corps et de l’esprit.

Sa philosophie, basée sur les principes pacifistes d’Ygried, prône une défense efficace jusqu’à l’épuisement de l’adversaire. Le guerrier garde ses jambes immobiles, les pieds ancrés dans le sol, et contre les coups adverses avec son épée. Il ne bouge ses jambes que lorsqu’il sent qu’il peut gagner en moins de trois mouvements.

Les adaptes de l’école Fyrzam Del commencent à s’entrainer très tôt, avant même d’avoir été initiés au Chant Âme. Ils apprennent à contrôler leurs peurs puis à manier une large épée et parfois un petit poignard. A la guerre, ils combattent vêtus d’une lourde armure.

Ung, l’énergie fluide

La philosophie de l’école Ung correspond parfaitement à la culture guerrière du pays de Lusilière : elle se base sur l’attaque et la rapidité. Les disciples bougent dans tout l’espace de combat, sans s’arrêter – leurs mouvements sont souples et amples, ils tirent leur force de leur vitesse et du chaos qu’ils créent.

Ilia de Lusilière excelle à ce style, tout comme le prince légendaire Loth Le Valeureux et la jeune Lianeris, plus connue sous le nom de « Démon du Vent ».

Les armes sont deux sabres incurvés – les armures sont légères pour permettre une grande mobilité.

InspirationCombat japonais

Quand j’avais quinze ans,  je suis tombée amoureuse des héros de mangas japonais – j’aimais leur fragilité, leurs personnalités complexes… et l’originalité de leurs styles de combat. Les personnages de mangas japonais se battent tous de façon très différentes, ils ont leur propre école et des armes uniques.

 J’aimais tellement les mangas que, pendant un temps, j’ai même abandonné l’écriture pour dessiner des mangas à la place ! J’en lis toujours en cachette mais chut, ça c’est un secret 🙂

Si vous pouviez choisir, de quelle école deviendriez-vous le disciple ?

Dessin de Yasha-begins

N'hésitez pas à partager Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Retrouvez-moi sur... FacebooktwitterrssinstagrammailFacebooktwitterrssinstagrammail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *