Histoires venues de deux pays

L’histoire des Héritiers de Lusilière est influencée par mes nombreux voyages. Deux pays en particulier me viennent à l’esprit (en plus du Japon, qui à lui seul mérite un article entier !)

 Le Portugal.

Entre deux stages, j’ai visité le Portugal avec mon sac à dos et mon calepin. C’était l’hiver, il pleuvait beaucoup, mais cela reste un de mes meilleurs voyages.

C’est dans un bus que j’ai décidé d’écrire Les Héritiers de Lusilière (à l’époque, la série s’appelait Les Exilés de Lusilière et l’histoire était très différente). Je me suis demandée : qu’ai-je fait dans ma vie, pas pour mon avenir, pas pour les autres, pas pour l’argent, juste pour le plaisir ? Je me suis rappelée qu’à 9 ans, je m’enfermais pendant des heures pour écrire un roman.

Voyages alcobaçaJe revenais du monastère d’Alcobaça. Sur la tombe d’Inès de Castro, qui a inspiré « La Reine Morte » de Montherlant, son amant a fait inscrire « até ao fim do mundo », jusqu’à la fin du monde. Je voulais écrire une histoire d’amour troublée par la politique, qui survit à la mort - d'où l'idée de réincarnation et du Cycle.

Pour être libre de créer une intrigue et des personnages uniques, je me suis décidée à inventer un monde fantastique. Et j’ai commencé à prendre des notes dans ce même bus, tandis que nous poursuivions notre route vers Lisbonne.

Le Tchad.

J’ai vécu au Tchad quand j’avais 10 ans. Quelques jours après notre arrivée, une rébellion a éclaté et les deux camps ont commencé à s’affronter dans les villages.

Les Héritiers de Lusilière est une dénonciation de la guerre. Dans les scènes de bataille, je parle de la déshumanisation qui s’opère, de la mort des sentiments et de la folie du sang. J’essaie de voir les scènes à l’échelle individuelle, je parle de chaque combattant, car on oublie souvent les souffrances de chacun derrière les grands nombres. Quelle différence entre 1000 et 1001 morts ? Une famille, une histoire, un autre monde.

Il y a derrière tous les combats de la série une longue réflexion sur la guerre, qui pour moi a débuté au Tchad, dans mon enfance. J’ai commencé à écrire un article plus complet sur le sujet… à découvrir bientôt sur le blog !

 Je prépare aussi une page sur le site avec des photos de mes voyages. Coming soon 🙂 J’ai hâte de les partager avec vous !

 A très bientôt,

Lily.

N'hésitez pas à partager Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Retrouvez-moi sur... FacebooktwitterrssinstagrammailFacebooktwitterrssinstagrammail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *